Roberto De Zerbi : Principes tactique et méthodologie

08/05/2024
NEWSLETTER
Merci ! Nous avons bien reçu votre inscription.
Oops! Something went wrong while submitting the form.

"Pour moi, le résultat n’est pas important. Ce qui l’est, c’est de voir comment on arrive à ce résultat."

Principes tactiques

  • Possession de balle et jeu de passes courtes pour faire circuler le ballon et attirer l'adversaire. Son équipe vise un très haut pourcentage de passes réussies.
  • Étagement et création de supériorités numériques dans différentes zones pour trouver l'homme libre.
  • Mouvements incessants des joueurs pour créer des espaces et des lignes de passe, avec des permutations fréquentes de position.
  • Utilisation d'un système en 2-4-4 en possession, avec les latéraux en retrait et les attaquants larges très hauts pour attaquer la profondeur.
  • Volonté d'imposer son style de jeu offensif à l'adversaire, même contre de grandes équipes.
  • Sorties de balle propres depuis la défense, sans dégagements longs, pour conserver la possession.

Aspects méthodologiques

  • Entraînements basés sur la répétition intense de séquences de jeu et de mouvements.
  • Importance du travail tactique sans ballon pour créer les supériorités numériques.
  • Gestion psychologique des joueurs, avec un rapport d'égal à égal et une rotation régulière.
  • Exigences physiques et mentales élevées pour ses joueurs, en raison de l'intensité demandée.
  • Volonté de faire progresser de jeunes joueurs dans son style de jeu exigeant.

En résumé, De Zerbi prône un football de possession très technique et offensif, basé sur des mouvements incessants et la création de supériorités numériques, le tout avec une méthodologie rigoureuse au quotidien.

"Je dis toujours à mes joueurs de se rappeler de leur enfance, jouant sur des terrains de terre et de poussière, où le plaisir venait simplement de posséder le ballon. Cette joie doit perdurer, même au niveau professionnel. Il s'agit de contrôler le jeu, de progresser balle au pied. Peu importe si on perd parfois, tant que l'on ne renonce jamais à la beauté du jeu."

"Je ne critique jamais un joueur pour avoir échoué à faire ce que je lui ai demandé d'essayer. Ce qui m'irrite, c'est lorsqu'il échoue puis se dérobe à ses responsabilités."

VOIR L'ARTICLE >

Nos partenaires

```